english |  français |  español Voir les fils RSSFils RSS  Accueil  |  Contacts  |  FAQs  |  Recherche  |  Plan du site  |  Politique en matière de divulgation de l’information
 
Le Département de l'information du Secrétariat des Nations Unies lance le « Calendrier des Nations Unies des Journées internationales », une application pour iPhone développée par des volontaires en ligne

Screenshot of the UN Calender of Observances app. (2012)Screenshot of the UN Calender of Observances app. (2012)Andrew Thornton, UN Online Volunteer. (2012)Andrew Thornton, UN Online Volunteer. (2012)Aveline Sodji, UN Online Volunteer. (2012)Aveline Sodji, UN Online Volunteer. (2012)
05 décembre 2012

New York, Etats-Unis: En collaboration avec le Département de l'information (DPI) du Secrétariat des Nations Unies, une équipe de trois volontaires en ligne des Nations Unies a transformé la version papier du « Calendrier des Nations Unies 2013 » en application pour iPhone. L'application « Calendrier des Journées internationales » est également le fruit d'une collaboration au sein de DPI, y compris personnel et stagiaires. Cet outil personnel de gestion des tâches vise à renforcer l'intérêt pour le travail des Nations Unies et à le soutenir. Il peut être téléchargé gratuitement sur la boutique iTunes.

Grâce à leurs solides compétences en développement de logiciels (Christopher Bell, Nouvelle Zélande), gestion informatique (Aveline Sodji, Canada) et en génie logiciel (Andrew Thornton, R.-U.), « les volontaires ont apporté l'expertise et l'expérience professionnelles que nous n'avions pas », a déclaré Finn Summerell, Chef du service Annuaire des Nations Unies du pôle Publications et Édition de DPI.

En réponse aux objectifs généraux du projet et à sa chronologie de développement établis par l'équipe de DPI en charge du projet, les volontaires en ligne ont élaboré un document spécifiant les besoins, une liste des caractéristiques essentielles et des fonctions éventuelles, ainsi que des maquettes décrivant visuellement l'interface de l'application. « Leur contribution a été clé pour l’élaboration de la forme de cette application, y compris sa fonctionnalité et son apparence. Les volontaires signalaient les points à résoudre, ainsi que les aspects à prendre en compte pour un développement futur et proposaient régulièrement des solutions  », indique M. Summerell.

À partir des retours d'informations de DPI, l'équipe revoyait le document spécifiant les besoins et, après accord de DPI, a entrepris la création de l'application. Portés par leur passion pour les applications mobiles et le travail des Nations Unies, leur dévouement et leur travail intense ont permis aux Nations Unies d'avoir à sa disposition un nouvel outil d'information publique, élargissant ainsi la gamme des applications mobiles grâce auxquelles les Nations Unies peuvent atteindre un nouveau public.

L'application, qui peut être entièrement intégrée au calendrier iPhone d'origine, comporte les journées internationales  qui permettent d'ouvrir les consciences sur une action ou une question importante au niveau social, politique, culturel, humanitaire ou concernant les droits de l'homme ainsi que de s'impliquer dans des événements en découlant. Elle comporte également des liens pour obtenir plus d'informations. Elle fournit des éléments interactifs sur les résultats des Nations Unies, des liens vers des vidéos et des photos en rapport avec ces dernièrs et des options permettant de partager ces informations via les réseaux sociaux.

Andrew Thornton (originaire du Royaume-Uni), dont les responsabilités comprenaient la coordination de l'équipe des volontaires en ligne, estime avoir travaillé 150 heures environ sur le projet. Pour Andrew, qui a 13 ans d'expérience professionnelle dans le domaine du développement de systèmes logiciels et qui travaille avec l'ONU Femmes, le projet a été une occasion de suivre les derniers développements dans son domaine : « Je pense que je comprends maintenant ce qu'il faut vraiment pour développer des applications pour iPhone et iPad maintenant, ce qui est très satisfaisant et pourra éventuellement aider à l'avenir. »

De même, Christopher Bell (originaire de Nouvelle-Zélande) salue le fait que ce projet lui ait permis d'acquérir de nouvelles compétences techniques qu'il peut appliquer à ses rôles actuels et futurs. Christopher a une Licence en technologies de l'information et possède cinq ans d'expérience dans le domaine du développement logiciel. Travaillant actuellement pour Transparency International en République de Géorgie, il explique : « J'ai toujours eu un grand intérêt pour les Nations Unies et leurs activités, et je suis passionné par l'utilisation de la technologie dans le développement et le travail des ONG. »

Aveline Sodji (originaire du Canada) s'est chargée des maquettes de l'application dès le début, ainsi que du développement de l'affichage mensuel. Après avoir travaillé comme programmeur pendant quelques années, elle se spécialise maintenant dans la gestion de projet d'applications mobiles. « Je suis passionnée par le développement mobile et les avantages réels qu'une solution mobile bien pensée peut apporter à chacun. »
Le programme VNU est administré par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD)